Partie 2: Approches novatrices en vue de solutionner la précarité menstruelle en Afrique

En plus d’un manque de produits sanitaires, un autre dilemme est qu’il n’y a souvent pas assez d’installations appropriées pour se débarrasser des produits féminins. Une autre question est l’abordabilité des produits féminins. Il y a quelques organisations qui essaient de rendre ces produits plus abordables et accessibles.

Uganda

Le manque d’infrastructures adéquates pour l’élimination des produits féminins rend les femmes stressées et extrêmement anxieuses. L’organisation AFRIPads, originaire d’Ouganda, présente également une solution alternative qui réduit le besoin d’élimination. En effet, AFRIPads fabrique des serviettes hygiéniques réutilisables qui peuvent être utilisées pendant au moins 12 mois. En outre, ces garnitures coûtent moins cher que les garnitures sanitaires jetables, qui les rend plus accessibles. Parmi les produits AFRIpads, ils ont également un « kit écolière » qui répond spécifiquement aux besoins des filles d’âge scolaire.

South Africa

À Durban, en Afrique du Sud, on a découvert qu’aucune des salles de bains n’offrait de poubelles d’élimination. Sans ces bacs, les filles ont la possibilité de brûler leurs produits usés ou de les jeter dans les toilettes. Toutefois, les brûler peut entraîner un risque d’incendie. En outre, le rinçage de ces produits peut causer le retour des eaux usées, qui est un autre danger majeur pour la santé. Par conséquent, la solution à la precarite menstruelle est beaucoup plus complexe que le simple don de produits. Nous devons également nous demander où ces produits finiront.

Burkina Faso

Au Burkina Faso, la Fondation BARKA construit des cabines menstruelles de gestion de la santé, qui sont des espaces privés où les filles peuvent s’occuper de leur hygiène menstruelle et se débarrasser en toute sécurité de leurs produits menstruels. Si elles sont présentes dans toutes les écoles africaines, ces cabines pourraient contribuer à faire des menstruations un processus sans tracas, aidant ainsi les filles à poursuivre leurs études tout en menstruant.

Les AfriCups de BARKA sont un autre produit réutilisable. Chacune de ces tasses peut durer jusqu’à 10 ans, ce qui les rend à la fois économiquement viables et durables sur le plan environnemental. BARKA a déjà distribué ces coupes menstruelles aux lycéennes de Fada N’Gourma, une ville du Burkina Faso.

En 2021, BARKA espère élargir ces efforts à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso. AFRIPads et AfriCups ont réinventé des produits menstruels standard à usage unique, combinant la lutte contre la précarité menstruelle avec un dévouement à la durabilité environnementale. À l’heure actuelle, la précarité menstruelle continue d’affliger de nombreuses filles africaines et d’entraver leur éducation. Ce problème n’est pas un problème avec une solution simple. Au contraire, pour lutter contre la précarité menstruelle, il faut augmenter les ressources, construire des infrastructures stables, sensibiliser et tenir compte de l’environnement.

Néanmoins, avec les efforts soutenus des gouvernements et des ONG, un avenir où la menstruation n’est plus un obstacle à l’éducation semble tout à fait réalisable. Dans nos propres efforts pour lutter contre la precarite menstruelle, Fille d’Aujourd’Hui Femme de Demain peut s’appuyer sur les expériences de ces ONG établies et même planifier une collaboration future.

Phoebe, Lu

Translated by Bienvenue Konsimbo

###


Cet article met fin à la série en deux parties de: Approches novatrices en vue de solutionner la précarité menstruelle en Afrique.



Work cited


“3 Organisations Run by Young Women That Seek to End Period Poverty in South Africa.” Global Citizen, www.globalcitizen.org/en/content/period-poverty-south-africa-ngos-young-women/.

Bloom, Laura Begley. “How One Woman Is Starting A Menstrual Revolution In Kenya.” Forbes, Forbes Magazine, 2 Sept. 2018, www.forbes.com/sites/laurabegleybloom/2018/08/31/woman-starting-menstrual-revolution-kenya/?sh=3faec33e2044.

Elledge, Myles F et al. “Menstrual Hygiene Management and Waste Disposal in Low- and Middle-Income Countries-A Review of the Literature.” International journal of environmental research and public health vol. 15,11 2562. 15 Nov. 2018, doi:10.3390/ijerph15112562

Hallett, Vicky. “What Kenya Can Teach The U.S. About Menstrual Pads.” NPR, NPR, 10 May 2016, www.npr.org/sections/goatsandsoda/2016/05/10/476741805/what-kenya-can-teach-the-u-s-about-menstrual-pads.

“Menstrual Cup Project: The Barka Foundation.” The Barka Foundation | BARKA Is an African Word of Blessing, Gratitude and Reciprocity.My WordPress Blog, 29 Nov. 2020, barkafoundation.org/project-portfolio/menstrual-cups/.

“Menstrual Hygiene in Africa: No Pad or No Way to Dispose It.” Down To Earth, www.downtoearth.org.in/news/waste/menstrual-hygiene-in-africa-no-pad-or-no-way-to-dispose-it-63788.

Nazotin, Martine, and Salimata Weogo Zalle. “Menstrual, Sexual, and Reproductive Health (MSRH): The Barka Foundation.” The Barka Foundation | BARKA Is an African Word of Blessing, Gratitude and Reciprocity.My WordPress Blog, 25 Apr. 2020, barkafoundation.org/project-portfolio/msrh/.

“Period Poverty in Namibia: 'Girls Can't Afford Sanitary Pads'.” BBC News, BBC, 2019, www.bbc.com/news/av/world-africa-49437059.

QRate, January 17, 2019, et al. "Menstru-What?" for Boys (Part Two), qrateza.blogspot.com/2019/01/menstru-what-for-boys-part-two.html.

“Who We Are.” AFRIpads, 12 Aug. 2020, www.afripads.com/who-we-are/.



GET THE LATEST NEWS FROM GNWL

© 2020 GirlNowWomanLater Inc. All Rights Reserved. 

GirlNowWomanLater Inc, is a recognized 501(c)3 nonprofit; Federal EIN: 85-0763620.

© Copyright