Gestion de l’Hygiène Menstruelle des jeunes filles: il est temps de briser le tabou

Au Burkina Faso, de nombreuses jeunes filles vivent leur cycle menstruel comme un moment de honte, et pire encore, comme une raison d’abandonner l’école. Bien que les menstruations soient naturelles et processus biologique, il est souvent stigmatisé. La menstruation est un sujet abordé avec hésitation en raison tabous culturels profondément enracinés.

L’une des missions de Girl Now Woman Later est d’aider à garder les jeunes filles à l’école en s’assurant que les menstruations ne sont pas un obstacle à leur scolarité. L’hygiène menstruelle est l’ensemble des actions, des comportements et des règles d’hygiène à adopter pendant la période des menstruations afin de maintenir la santé. La grande majorité des jeunes filles du Burkina Faso n’ont pas les informations dont elles ont besoin pour se préparer au début de leur première période. Pour aller de l’avant en 2021 et au-delà, il est maintenant temps de briser le tabou autour des menstruations. Comme l’affirme le proverbe africain, « Pour demain appartient aux gens qui s’y préparent aujourd’hui. »

Les jeunes filles ont besoin de plus d’informations et d’éducation pour mieux se préparer aux menstruations, peuvent poursuivre leurs études sans avoir honte.

Pour aider ces filles à mieux se préparer, nous devons parler de la structure adéquate ou des outils tels que:

• Sensibilisation: il est nécessaire de sensibiliser les jeunes filles (et même les garçons). Nous espérons que cela interdira (et éventuellement) tout comportement discriminatoire à l’égard des femmes et la stigmatisation qui entoure leurs périodes, plus nous pouvons autonomiser les femmes plutôt que de les laisser dans le noir au sujet de l’hygiène menstruelle.

La disponibilité des toilettes et l’accès à l’eau potable: les écoles doivent avoir des systèmes d’eau disponibles en tout temps pour permettre aux jeunes filles d’aller aux toilettes pour rincer et changer pendant leurs règles. Une majorité de jeunes filles au Burkina Faso préfèrent quitter leur école pour rentrer chez elles pour gérer leurs menstruations en raison du manque d’eau.

• Le matériel adéquat pour se protéger: toutes les jeunes filles n’ont pas les moyens de se payer des serviettes hygiéniques jetables. Certaines campagnes enseignent aux filles comment fabriquer leurs propres serviettes ou serviettes réutilisables.

Le moment est maintenant pour nous d’aider à briser le tabou autour des menstruations au Burkina Faso.

Girl Now Woman Later veut continuer à sensibiliser les jeunes femmes au Burkina Faso à l’importance d’une bonne éducation à l’hygiène menstruelle pour les aider à rester à l’école même pendant leurs règles.

Kanmouni Carine Farida

GET THE LATEST NEWS FROM GNWL

© 2020 GirlNowWomanLater Inc. All Rights Reserved. 

GirlNowWomanLater Inc, is a recognized 501(c)3 nonprofit; Federal EIN: 85-0763620.

© Copyright